lawton – henry

une rue de duel, bandits masqués d’un foulard sur la bouche et des boules poussiéreuses de branches traversent, désert, comanche, kiowa, apache, clichés restent sous le cliché en faisant claquer leurs éperons, personne, une grande croix d’ombre, lawton, law town, henry celui qui fit dix-sept batailles (est-on jamais sérieux à dix-sept guerres ?) quatrième cavalerie mais revint mort sans son cheval et par bateau des philippines (j’ai beau tenter d’aller à sa rencontre, d’imaginer ceci-cela, ce-qu’il-vit, ce-qui-le-frappa, toujours l’idée qu’il a les yeux de jean ferrat)

pistes suivies depuis Globe genie (point de départ) vers wikipedia,  Lawton, ville nommée d'après  Henry Lawton

Publicités

Une réflexion sur “lawton – henry

  1. le général au yeux de Jean Ferrat s’en revient errer dans le vent, avec les boules de broussailles, au pays de ses premières guerres, et s’il n’est pas là c’est qu’il est en vacance à Cuba

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s