bangor — josephine

nom d’un hymne irlandais à mélodie perdue, je la cherche, ne trouve qu’un chant de guerre, un soldat du courage et dans l’adversité du sang ennemi il se dépasse (toujours sur un tas d’ossements que l’on chante ?) ; il aurait pu venir à 7h du matin, peindre un homme affairé ; ou la nuit, une maison lumière ou une vitrine vide à horloge ; j’imagine sa femme encore vivante, jo, elle vivrait dans un phare invisible au mitan de la rue-sommeil, personne ne passe ici, et le passé comme un dessin sur papier calque

suivi de pistes   hasard de Globe genie → Bangor, fiche wikipedia, recherche de l'hymne infructueuse → recherche d'images, page.2 la maison blanche et elle devant, qui me fait penser à Hopper (sa femme Josephine), à un autre travail sur les images d'autres maisons présentes 

Publicités

2 réflexions sur “bangor — josephine

  1. l’hymne pourrait être chant de guerre, mais ne voudrais pas qu’il chante dans la tête de Jo, ou quel que soit son nom, assise devant sa maison, au mitan de la rue-sommeil, avec le passé comme un dessin sur papier calque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s