riverside, thelonious

la rive, l’autre rive, celle non visible, non accessible, comme l’autre face d’une pièce de monnaie au sol, est-elle au dos de ces maisons proprettes (et même des tournesols tu as vu ?), se saluent le matin, une vie douce ou pleine de chambardements, comment savoir dans cette rue qui s’assoit sur le fauteuil rouge et pour faire quoi, ce qui se passe dans une vie qu’on ne peut définir ni étreindre, sauf qu’on arrive un jour à riverside, qu’on s’y repose, mais de quelle épopée ? c’est si loin et peut-être qu’on est trop las, aveugle, et qu’on ne veut plus parler, et que manquent trop de crépuscules avec nellie, qui sait

suivi de pistes  ~>hasard de Globe genie  ~> riverside, fiche wikipedia  ~> recherche d'images, apparition du profil de Monk page.10 ~> apprendre comment il a fini sa vie ~> vidéos, de titres comme Crepuscule With Nellie ou  Who Knows ~> terminer par Mood indigo

Publicités

2 réflexions sur “riverside, thelonious

  1. oh Thelonius à combien as tu tenu compagnie in the riverside, toi trop las, aveugle, qui ne voulait plus parler, qui parlait toujours sur les galettes noires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s